Abdel-Basset Abdessamad

Auteur Descriptif de la donnée
Titre: Abdel-Basset Abdessamad
Brève description: Cheikh Abdelbasset bin Mohammed bin Salim bin Abdul Samad est un grand réciteur du Coran, il est né en 1927 dans le village de Alemraazza- Armant-Qena dans le sud de l’Égypte. Son père le Cheikh Mohammed Abdessamad fut a été un grand récitateur du coran dans son village.
Abdelbasset Abdessamad a appris le Coran de la main du Cheikh de l’école coranique du village le Cheikh Mohammed El Amir et a étudié les lectures du Coran du Cheikh Mohammed Salim Hamadah. Il a parachevé l’apprentissage du Coran à l’âge de 10 ans.
Cheikh Abdelbasset devint un grand récitateur dans le sud de l’Égypte (Assai’d). Un jour on lui demanda de réciter quelques versets du Coran pendant une dizaine de minutes, le Cheikh lit Sourate Al Ahzab et attira l’intention du public qui demandait au cheikh de continuer sa récitation qui dura une heure et demie.
En 1951, Cheikh Abdelbasset Abdessamad entre à la radio égyptienne, lors de sa première récitation il a lu Sourat Fatir. Une année plus tard il fut désigné comme récitateur de la mosquée Imam Shafe’i, puis de la mosquée Imam EL Hussein en 1985 succédant au Cheikh Mahmoud Ali El Banna.
Le Cheikh Abdelbasset a laissé plusieurs enregistrements radiophoniques de ses récitations coraniques en plus du Coran Muratal et Mujawad. Aussi, plusieurs stations de radio du monde musulman gardent les enregistrements que le Cheikh a effectué lors de ses nombreuses visites qui l’ont conduit en Arabie Saoudite où il a accompli le Haj en 1952, Syrie, Émirats Arabes unis, Maroc, Inde, Pakistan, Indonésie, Afrique du Sud, la mosquée d’Al Quds et la mosquée Ibrahimi en Palestine, France, Royaume-Uni, États-Unis d’Amérique, ainsi que d’autres pays.
Cheikh Abdelbasset Abdessamad fut le premier président du comité des récitateurs égyptiens en 1984. Il a reçu plusieurs prix tels que l’Ordre de Mérite en 1956 de la Syrie, l’Odre Alarz du Liban, l’Ordre de la médaille d’Or de la Malaisie, des prix en provenance du Sénégal et du Maroc. Le dernier prix qu’il a reçu fut à titre posthume par le président Égyptien Husni Mubarak.
Cheikh Abdel Basset est décédé le 30 novembre 1988, qu’Allah lui pardonne et lui fasse miséricorde !
Date de l'ajout: 2008-04-16
Lien direct: http://IslamHouse.com/116250
Go to the Top