Le jugement juridique de la Saint-Valentin

Fatawas Descriptif de la donnée
Titre: Le jugement juridique de la Saint-Valentin
Langue: Français
Le Moufti: Abdel-Aziz Ibn Abdallah Ibn Baz - Abdelaziz Ibn Abdallah Âli-Cheikh - Bakr Ibn Abdallah Abu Zayd - Plusieurs auteurs - Saleh Ibn Fawzan Al-Fawzan
Correcteurs: Abu Hamza Al-Germâny
Publié par: Bureau de prédication islamique de Rabwah (Riyadh) - www.sourceislam.com
Brève description: Q : Certaines personnes fêtent le 14 février de chaque année chrétienne, le jour de la Saint-Valentin. Ils s’offrent des fleurs rouges, s’habillent de rouge, se félicitent à cette occasion ; certains pâtissiers préparent des bonbons de couleur rouge, sur lesquels ils dessinent des cœurs. D’autres magasins proposent des promotions sur les produits en rapport avec cette fête. Quel est votre avis sur : 1°) le fait de fêter ce jour ? 2°) le fait d’acheter dans ces magasins (des articles liés à cette fête) ce jour en particulier ? 3°) le fait que les commerçants qui ne fêtent pas ce jour vendent certains cadeaux qui s’offrent en cette occasion ?
Date de l'ajout: 2008-02-11
Lien direct: http://IslamHouse.com/76019
Cette donnée est classé dans ce thème
Donnée(s) à télécharger ( 2 )
1.
Le jugement juridique de la Saint-Valentin
664 KB
: Le jugement juridique de la Saint-Valentin.doc
2.
Le jugement juridique de la Saint-Valentin
186.1 KB
: Le jugement juridique de la Saint-Valentin.pdf
Description détaillée

Au nom d’Allah, l’Infiniment Mis ricordieux, le Tr s mis ricordieux

 

 

Le jugement juridique de la Saint-Valentin

 

 

Q : Certaines personnes f tent le 14 f vrier de chaque ann e chr tienne, le jour de la Saint-Valentin. Ils s’offrent des fleurs rouges, s’habillent de rouge, se f licitent   cette occasion ; certains p tissiers pr parent des bonbons de couleur rouge, sur lesquels ils dessinent des cœurs. D’autres magasins proposent des promotions sur les produits en rapport avec cette f te. Quel est votre avis sur :

 

1 ) le fait de f ter ce jour ?

2 ) le fait d’acheter dans ces magasins (des articles li s   cette f te) ce jour en particulier ?

3 ) le fait que les commer ants qui ne f tent pas ce jour vendent certains cadeaux qui s’offrent en cette occasion ?

 

R : Les preuves claires du Coran et de la Sunna, et le consensus des Pr d cesseurs de la communaut  indiquent que les jours de f te en islam sont au nombre de deux : ‘A d ul-Fitr et ‘A d ul-Adhha. En dehors de ces deux f tes, toute c l bration qu’elle soit li e   une personne,   un groupe,   un  v nement, etc., est une c l bration innov e qu’il est interdit aux musulmans de f ter, d’approuver. Il est interdit de manifester sa joie   ces occasions, ou d’y participer de quelque mani re que ce soit, car cela repr sente un d passement des limites qu’Allah a fix es, et constitue une injustice envers soi-m me.

 

Si on rajoute   cela le fait que ce soit une f te des m cr ants, alors c’est ajouter un p ch    un p ch , car cela revient   chercher   les imiter, et les prendre pour alli s. Allah le Tr s-Haut a interdit aux croyants d’imiter les m cr ants, et de les prendre pour alli s dans Son Livre. On rapporte aussi du Proph te (sur lui la paix et la b n diction), dans un hadith authentique, qu’il a dit : 

  Celui qui imite un peuple en fait partie.  

 

La Saint-Valentin fait partie de ce que nous avons  voqu , car c’est une f te pa enne chr tienne, et il n’est pas permis au musulman qui croit en Allah et au Jour dernier de la c l brer, de l’approuver ou de pr senter ses vœux, mais plut t il doit la d laisser, s’en  carter, en r pondant aux ordres d’Allah et de Son Proph te, pri re et salut d’Allah sur lui, et en s’ loignant de ce qui cause la col re d’Allah et Son ch timent. Il est  galement interdit au musulman d’aider   c l brer cette f te, ou toute autre f te d fendue, de quelque mani re que ce soit : dans la nourriture, la boisson, la vente, l’achat ou la fabrication (de choses li es   cette f te), les cadeaux, l’envoi de cartes de vœux, la publicit , ou tout autre chose, car tout cela constitue une entraide au p ch  et   la transgression, et   la d sob issance   Allah et au Proph te, pri re et salut d’Allah sur lui, alors qu’Allah dit :

 

 

  Entraidez-vous au bien et   la pi t , et ne vous entraidez pas au p ch  et   la transgression. Et craignez Allah, Allah est certes dur en ch timent.  

 

Le musulman doit s’attacher fermement au Coran et   la Sunna dans toutes les situations, et encore plus dans les p riodes de troubles (Fitan) et de d bauche (Fass d). Il doit aussi  tre attentif   ne pas tomber dans les  garements de ceux qui ont encouru la col re d’Allah, des  gar s, et des d bauch s qui n’accordent aucun respect   Allah, et ne pr tent aucune attention   l’islam. Le musulman doit chercher refuge aupr s d’Allah le Tr s-Haut, en demandant qu’Il le guide et le maintienne dans la voie droite, car il n’y a point de Guide en dehors d’Allah, et Il est le Seul   pouvoir le maintenir sur la voie droite, gloire et puret    Lui. Et c’est Allah Qui accorde la r ussite, et que la pri re et salut d’Allah soient sur le Proph te, sa famille et ses Compagnons…

 

                                  Fatwa du Comit  Permanent des Recherches Scientifiques et de l’Ift  

                                  N 21203, Fatwa dat e du 22/11/1420 H.

                                   

Revu par Abu Hamza Al-Germ ny  

  

 

   Le bureau de pr che de Rabwah (Ryadh)

www.islamhouse.com

L’islam   la port e de tous !

 

Traduction  : www.Fatawaislam.com

Les angoisses du jour dernier
Go to the Top